Le respect de l’environnement est aujourd’hui une préoccupation que l’univers du funéraire commence à prendre en compte

L’utilisation de produits phytosanitaires sur les espaces publics est officiellement proscrite depuis le 1er janvier 2017, le désherbage devant s’effectuer de manière naturelle. Les municipalités s’engagent donc dans une démarche écologique afin de préserver la qualité des sols et de la nappe phréatique. Le gain est aussi financier puisque l’entretien des jardins coûtait de plus en plus cher à ces municipalités. La conséquence de ce changement de comportement directe est un gain de verdure évident dans les cimetières.

Le jeudi 29 mars dernier, nous avons procédé à une démonstration d’une nouvelle technique, l’hydroseeding (ensemencement hydraulique), dans le cimetière de d’OPME commune de ROMAGNAT (63). Les personnels des espaces verts de la commune ont suivi et participé à cette démonstration. On a aussi noté la présence de nombreux observateurs, très intéressés, venus de plusieurs communes de l’agglomération Clermontoise.

Dans le cadre de sa politique zéro produit phytosanitaire, la municipalité de ROMAGNAT a donc mis en place l’enherbement du cimetière en utilisant ce procédé novateur de l’hydroseeding. Celui-ci consiste à projeter un mélange d’eau, de semence et de « mulch » (couche de matériau protecteur) afin de permettre un enracinement sur sols pauvres du gazon.

PHOTO 1
PHOTO 3
PHOTO 4
PHOTO 5